Avis aux électeurs…


Le 25 février 2020 se réunissait dans la salle Gambetta de la mairie de Saint-Pierre d’Oléron le dernier conseil municipal de la mandature. Nous avons tenu à lire un texte, écrit en 1871 lors de la Commune de Paris à la veille des élections. Ce fut l’occasion de dire au revoir aux administrés présents et à nos collègues élus. Cette prise de parole a été soutenue par Jean Yves Da Silva qui continue son aventure municipale sur une autre commune. Enfin, Marie Claude Sellier Marlin a souhaité une pleine réussite au prochain conseil municipal, rappelant ainsi les paroles formulées par Jean Pierre Buteux, adjoint de la municipalité précédente, lors du premier conseil de mars 2008, suite à l’élection de la liste Réussir ensemble. C’est dans cet état d’esprit qui nous a animé durant tout le mandat que nous fermons la porte sur notre mandat d’élues.  Nous vous souhaitons une bonne lecture…
CITOYENS
Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux.
Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables.
Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel.
Évitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère.
Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue.
Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.
Nous sommes convaincus que, si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèreront jamais comme vos maîtres. »
— Hôtel-de-Ville, 25 mars 1871, le comité central de la Garde nationale

 Catherine Causse et Marie Claude Sellier Marlin conseillères municipales 2014 / 2020.

Bonnes Fêtes de fin d’année

L’ensemble des élus de la liste Ensemble pour Saint-Pierre d’Oléron vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année, en famille et entre amis. Nous avons une pensée pour tous ceux qui se retrouvent isolés dans ces moments festifs. Nous n’oublions pas les gens dans la rue, nous n’oublions pas la faim, la misère et le froid pour beaucoup. Nous formulons le souhait que toutes les injustices sociales disparaissent puisqu’elles portent en elles le fruit de bien des déshérences politiques. Pas de paix sur terre, sans la justice, l’égalité et la solidarité !

Les élus de la liste Ensemble pour Saint-Pierre d’Oléron

Bon Noël à vous tous !


Ces fausses bonnes solutions…

Ce texte, écrit pour le bulletin municipal de Saint-Pierre d’Oléron du mois de mai, n’a pas pu faire l’objet de discussion entre les membres de la liste Ensemble pour Saint-Pierre. Il ne figurera pas dans La Lanterne. Nous le mettons à disposition des lecteurs du site. Bonne lecture !

Lors du débat, précédant le vote du budget, notre groupe émettait des réserves sur certains choix budgétaires décidés par la majorité municipale, en premier lieu, sur les baisses des dépenses du personnel : « Baisser les dépenses de personnel, ce n’est pas réjouissant, car la collectivité a un rôle d’employeur social. », de plus « il y a une crainte que le secteur associatif s’effondre et que la collectivité soit obligée de compenser ». (Extrait du conseil municipal du 12 mars). Déjà l’année précédente, nous avions mis l’accent sur ce problème : « la qualité de service ne peut pas être maintenue avec des effectifs à la baisse ».La majorité s’était voulue rassurante. Or, notre inquiétude s’est révélée bien réelle, puisque confirmée par un appel au bénévolat pour venir nettoyer le cimetière le 3 mai,pompeusement nommée Journée citoyenne  ! N’a t-on pas assez de chômeurs sur l’île pour être contraint de faire appel au travail gratuit par nos administrés en remplacement du personnel communal qualifié pour le faire ? Jusqu’où devra t-on aller pour compenser les baisses de dotations de l’État ? Le bénévolat et le recours aux nouvelles technologies ne compenseront jamais un service public doté de personnel en nombre suffisant pour répondre aux besoins identifiés relevant d’une compétence communale.

Moins d’humain, plus de technologie… Est-ce bien ce que nos concitoyens demandent ? Est-ce que les caméras,déployées par la municipalité de Saint-Pierre, sont en capacité de remplacer du personnel formé et aguerris à la surveillance tel que nos gendarmes ou notre police municipale ?Il suffit de se référer à une affaire qui a ému la France entière, il y a quelques mois : ce n’est pas une caméra quia donné sa vie pour sauver la vie d’une personne prise en otage,mais bien la personne du colonel Arnaud Beltrame,hommage lui soit rendu. Reconnaissons que les images filmées par ces caméras peuvent aider à la résolution d’enquête, mais qu’elles peuvent aussi être détournées de leur utilisation première (comme une récente affaire nationale, en cours d’instruction, nous l’a prouvé) et repousser les problèmes un peu plus loin. La réduction des effectifs dans notre commune, un des derniers lieux proche des gens, ou dans les services publics en général est arrivée à un stade critique. Alors que le chômage de masse menace la cohésion nationale, il est grand temps de mettre un terme à ces fausses bonnes solutions.

Catherine Causse et Marie Claude Sellier Marlin

Conseillères municipales de la liste Ensemble pour Saint-Pierre d’Oléron