Tout ça pour ça !

Nos collègues élus communautaires de l’île d’Oléron ont dans leur grande majorité souhaité la sortie du pays Marennes-Oléron (rebaptisé au fil de divers changements législatifs « pôle d’équilibre territorial rural »)… L’île d’Oléron pouvait très bien se débrouiller seule, elle n’avait rien à gagner à collaborer avec nos voisins du continent, elle n’avait pas la même identité… Que n’avons nous entendu à l’occasion de ces débats ! La presse titrait : « Le divorce est scellé ».

Quelques mois après, il faut se rendre à l’évidence. De nombreuses obligations juridiques obligent la communauté de communes à collaborer avec ses voisins, en l’occurrence le bassin de Marennes. Et le pays, même renommé, va donc perdurer, en conservant ses compétences les plus importantes : le schéma de cohérence territoriale, le système d’information géographique mutualisé au profit des communes, l’observatoire statistique…

Cet aboutissement était plus que prévisible : il suffisait de se référer aux textes réglementaires pour voir qu’une structure commune serait exigée, au moins pour l’élaboration et le suivi du SCOT… Il a fallu que le Préfet nous rappelle à nos obligations… N’aurait-on pas pu s’épargner ce débat houleux ? Il a créé une ambiance délétère, où se sont exprimés des sentiments peu glorieux, et a fait naître des tensions entre partenaires finalement obligés de continuer ensemble.

Meilleurs vœux pour 2019

Ensemble pour Saint-Pierre d’Oléron vous souhaite une très bonne année 2019.

Nous espérons pour chacun beaucoup de satisfactions personnelles et familiales, et pour notre collectivité des progrès significatifs vers un plus grand partage et la résolution des grands défis de nos sociétés, la justice sociale et la sauvegarde de notre maison commune, la planète.

La transparence pour le port

Dans une précédente Lanterne, nous évoquions déjà le dossier d’aménagement du port de La Cotinière. Des griefs exprimés dans un journal local nous avaient alertés. Nous formulions le souhait que l’ensemble des acteurs portuaires soient associés. Le 1er janvier 2019, le conseil départemental de la Charente Maritime reprendra le port en gestion directe (régie).

Lors de la réunion publique du 12 novembre, consacrée à ce sujet, en présence de nos deux conseillers départementaux, au moment de la séance de questions, un administré a émis des doutes sur le respect des normes sanitaires de la future criée. Les vifs échanges qui s’en sont suivis ne nous ont pas permis de comprendre de quoi il s’agissait.Cet administré ayant été prié de se taire, l’assemblée présente a été privée de plus amples informations. La transparence étant le meilleur rempart aux soupçons, notre liste Ensemble pour Saint-Pierre d’Oléron a adressé une lettre à Mme Dominique Rabelle, présidente du conseil portuaire, dans laquelle nous la prions de nous donner connaissance des différents courriers échangés avec la Direction départementale de la protection des populations. Toutes ces informations nous permettront de nous faire une plus juste opinion sur ce point.

Pour compléter, nous avons souhaité connaître le montant du financement apporté par la région, sur les 62 000 000 € envisagés. Hélas aucune réponse n’a pu nous être faite, dommage… L’affaire semblait pourtant bien engagée, il y a 2 ans, lors de la séance du conseil municipal consacrée à la présentation du projet.

Extrait du conseil municipal du 6 septembre 2016 :  Alain Rousset n’a pas voulu adhérer au syndicat mixte […] mais il a très clairement dit […] : « ne me posez pas la question de mon engagement aujourd’hui […] posez la moi dans 2 ans et là je montrerai le volontarisme de la région ». Sachons peut-être le lui rappeler…

2018 se termine. Il y a cent ans, nos aînés découvraient tout juste les joies de la paix retrouvée. Cependant, la paix avait le goût des larmes pour beaucoup : les morts ; les blessés ; les veuves et orphelins ; un pays dévasté. Aujourd’hui, ce sont les inégalités croissantes qui plongent de plus en plus de nos concitoyens dans le malheur. Nous formulons le souhait que 2019 soit l’année du retour d’une plus grande justice sociale pour que la paix profite à tous.

Bonne année et joyeuses fêtes de fin d’année à tous !